Art and Archaeology Exhibitions
You are in:  Home > Art > Exhibitions   •  Archives   •  send page to a friend
ANNEAU-ECUSSON DE LA REINE AMANISHAKHETO (No. 334)

H: 3,7cm. Or et pâte de verre. 10 - 0 av. J.C. Staatliche Sammlung Ägyptischer Kunst, Munich

Le démantèlement et le pillage des pyramides soudanaises par des aventuriers en quête de trésors est l'un des épisodes les plus sombres de la redécouverte des vestiges nubiens. Ferlini, un médecin italien, fit démolir pierre par pierre la pyramide de la reine Amanishakhéto à Méroé en 1834, puis réussit à vendre aux princes allemands les bijoux qu'il y avait découverts, et qui sont aujourd'hui partagés entre Munich et Berlin, et réunis pour l'exposition. Celui-ci, comme d'autres, offre une synthèse de l'influence égyptienne (l'oeil oudjat, le dieu méroïtique Sebiouméker coiffé du pschent), hellénistique (le traitement du visage, la frise de losanges) et africaine (la garniture de petits cauris).


Back



If you value this page, please tell a friend or join our mailing list.



Copyright © 1996-2000 Culturekiosque Publications, Ltd. All rights reserved.