KlassikNet: Classical Music News
You are in:  Home > KlassikNet: Classical Music > News   •  Archives   •  send page to a friend

Bolero de Ravel sous le regard des psychiatres

1 September 1997 - Une étude britannique, publiée dans le Psychiatric Bulletin d'aujourd'hui, laisse entendre que Bolero de Ravel, d'après certains l'oeuvre la plus fréquemment jouée du répertoire, était le fruit d'un esprit déjà atteint d'une pathologie. Dr Eva Cybulska, auteur de l'étude, maintient que la célèbre mélodie répétée 18 fois sans changement au long de l'oeuvre démontre que le compositeur français était peut-être en train de succomber à la maladie d'Alzheimer. Le psychiatre, basé dans le Kent, maintient que la persévération, l'obsession des mots et des gestes répétés, est l'un des symptômes les plus évidents de cette pathologie. En d'autres termes, la nature répétitive du thème principal de la partition serait symptomatique de la condition dégénérative dont le compositeur français commençait à souffrir en 1927 à l'âge de 52 ans. Etait-ce vraiment la maladie d'Alzheimer ou la tumeur naissante qui tua Ravel lors d'une intervention chirurgicale au cerveau en 1937? Ce sera intéressant de lire les diagnostiques du Dr Cybulska lorsqu'elle aura pris connaissance des oeuvres de compositeurs minimalistes comme Philip Glass, Terry Reilly et Steve Reich.


Le plus bel enregistrement du Bolero de Ravel - 101 Best de Klassiknet
(Voir sous le XXème Siècle en France et en Espagne).


E-mail à Klassiknet | Retour à Klassiknet | Retour à Culturekiosque

If you value this page, please tell a friend or join our mailing list.



Copyright © 1996 -1999 Culturekiosque Publications Ltd
All Rights Reserved